Choisir ses chaussures de marche nordique

Cela fait un moment que nous abordons, lors de nos séances, le sujet des chaussures adaptées à notre activité de marche nordique. Nous avons déjà évoqué la raison pour laquelle les chaussures de randonnées n’étaient pas recommandées1.

La propulsion, lors de la marche nordique, s’obtient tout d’abord avec la poussée sur les bâtons, et plus précisément sur les gantelets. C’est pourquoi nos bâtons sont spécifiques à cette activité2. Mais nous devons également être équipés de chaussures permettant d’une part de libérer la cheville, d’autre part d’exercer une poussée sur les orteils après avoir bien déroulé le pied, pour assurer une meilleure propulsion.

TalonIl nous faut donc des chaussures avec un bon amorti au talon pour éviter de nous blesser, ce qu’offrent les chaussures de running, qui proposent des modèles avec du gel, absorbant ainsi les chocs et les impacts. (Cliquez sur les images pour les agrandir.)

Avant La semelle de la chaussure doit être suffisamment crantée pour ne pas glisser, et être suffisamment souple à l’avant, avec des rainures dans le sens transversal, afin de faciliter la flexion du pied et donc l’impulsion sur les orteils.

Ces chaussures de running ne sont en général pas imperméables. Afin d’éviter un coût plutôt élevé des chaussures en goretex, il est possible de s’équiper de chaussettes imperméables. J’en ai répertorié quelques-unes… de 30 € sur les sites français à une quinzaine d’euros sur un site chinois 😀

  1. Voir l’article Pourquoi les chaussures de randonnée sont-elles déconseillées pour la marche nordique ? []
  2. Voir l’article Choisir ses bâtons de marche nordique []

Laisser un commentaire

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 42 591 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.