Vivre mieux avec la pratique d’une activité sportive !

(Mise à jour le 5 novembre 2023 à 12:51)

Les bienfaits de l’activité physique et sportive sur la santé sont connus, mais il reste encore du chemin à faire pour que chacun.e en soit convaincu.e 🙂

Un rapport a été commandé, en 2022, par le ministère des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques, non pas dans l’objectif d’un mieux être de la population, mais pour réaliser des économies en matière de santé ! Selon les chercheurs, le coût de l’inactivité physique en France s’élèverait à 140 milliards d’euros par an d’après les données de la Caisse nationale d’assurance maladie, sans compter le coût lié aux maladies chroniques. Si cet aspect peut sembler important, ce qui nous intéresse ici, ce sont les bienfaits de l’activité physique sur la santé et le bien-être.

Selon diverses recherches effectuées, l’activité physique permet de réduire :

  • de 20 à 50 % le risque de pathologie coronarienne,
  • de 20 % à 60 % le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC),
  • de 45 % le risque de diabète de type 2 et jusqu’à 65 % si elle est pratiquée à intensité élevée parmi les sujets à risque,
  • le risque de développer certains types de cancer, de 22 à 27 % pour celui du côlon, de 19 à 27 % pour le cancer du sein, de 15 à 19 % pour le cancer de l’estomac ou de 19 à 51 % pour le cancer de l’œsophage.

Les études montrent qu’un programme d’activité physique apporte une meilleure qualité de vie chez des patients ayant des antécédents de maladie coronarienne ou d’insuffisance cardiaque modérée.

L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) précise « les chutes sont très souvent le déclencheur d’un vieillissement accéléré. Pour les éviter, il faut mobiliser son corps, continuer à envoyer tous les signaux du mouvement qui engagent le cerveau et l’appareil locomoteur (les muscles, les articulations, les os…) dans son ensemble. En clair, bouger protège de la chute ».

« Il y a un lien très clair entre l’activité physique et l’espérance de vie, puisqu’il y a une diminution de la mortalité et morbidité avec l’activité physique. Et en parallèle, un allongement de la vie en bonne santé. »

Source : FranceInfo

Voir aussi Les recommandations de l’assurance maladie :

En résumé, continuons à bouger !

Écrit par Lise

Laisser un commentaire

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 79 916 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.